Montréal a perdu beaucoup de résidants au profit des régions adjacentes

Ce « déficit considérable » a été constaté tant chez les immigrants qui s’étaient installés jadis à Montréal que chez les non-immigrants. L’Institut de la statistique souligne mardi que les immigrants qui quittent Montréal pour une autre région du Québec le font principalement au cours des premières années après leur admission au pays. Selon les données du Recensement de 2016, l’Institut de la statistique du Québec révèle que les pertes migratoires de Montréal profitent surtout aux « régions adjacentes » — Laurentides, Montérégie, Lanaudière. Par [...]

Lire la suite...

Les ventes de maisons ont bondi de 26% à Montréal en décembre

http://https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/les-ventes-de-maisons-ont-bondi-de-26-a-montreal-en-decembre/615063 Les ventes d’habitations dans la région de Montréal ont atteint un volume record en décembre, bondissant de 26 % par rapport à l’année précédente, a indiqué mercredi l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). L’association a dénombré 3533 transactions résidentielles pour la région métropolitaine de Montréal, avec des gains dans les six régions principales. La présidente et chef de la direction de l’APCIQ, Julie Saucier, a estimé que la forte dynamique observée à la fin de 2019 laissait entrevoir un début [...]

Lire la suite...

Marché immobilier: la Cour suprême a ouvert la voie à l’innovation

Les inscriptions privées et autres modèles de vente demeurent des anomalies sur les marchés immobiliers, même si les tribunaux ont ouvert la voie à l’utilisation plus grande des données immobilières. Néanmoins, la décision de la Cour suprême de ne pas entendre l’an dernier la demande d’appel interjetée par le Toronto Real Estate Board (TREB) a permis aux consommateurs d’avoir accès à plus de renseignements au sujet du marché immobilier et a stimulé les occasions d’innovation, souligne Anthony Durocher, sous-commissaire à [...]

Lire la suite...

Marché de l’habitation: Montréal toujours en surchauffe, selon un rapport

Le parc immobilier montréalais montre toujours des signes de surchauffe, observe un rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) paru jeudi. Parallèlement, le marché national s’améliore mais demeure plutôt vulnérable. Globalement, le marché canadien continue à mieux se porter, constate le rapport trimestriel d’Évaluation du marché de l’habitation (EMH). Après avoir fait preuve d’un «degré de vulnérabilité élevé» durant dix trimestres, le pays a maintenu une évaluation «modérée» aux deux derniers trimestres. Dans la métropole québécoise, le degré de surchauffe [...]

Lire la suite...